@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @
Blog généraliste personnel sur la passion de l'Automobile au sens le plus large du terme ....

!!! Bonjour à tous iii
15/06/18 -




banblog.gif




Depuis ma plus tendre enfance j?ai comme beaucoup d'entre vous la passion de l?automobile . Chez moi cette addiction s?est déclarée en 1957 lorsque pour la première fois j?ai découvert dans le magazine "Tintin hebdo" une Aventure de "Michel Vaillant", celui qui allait devenir le plus célèbre pilote de la BD .

Soixante ans plus tard, calquée sur l'énorme succès de Michel Vaillant, ma passion n?a cessé de grandir si bien qu?avec l?aimable autorisation des auteurs "Jean et Philippe Graton" elle a fini par s?exposer sur Internet dans le site du "Fan Club de Michel Vaillant" dont je m'occupe depuis bientôt 20 ans .

La passion étant synonyme d?ouverture d?esprit tous les sujets en rapport à l?automobile m?ont aussi intéressé, (la mécanique, la technique, les marques, les accessoires, les courses, les pilotes, les voitures anciennes, etc?) si bien qu?aujourd?hui j?ai décidé d?en faire un Blog . Ce modeste blog a pour seule ambition de partager cette passion avec le plus grand nombre car la passion est aussi avant tout synonyme de partage. Merci à tous pour votre fidélité ....



banblog2.gif







JPBlogAuto



Michael Irvine Artiste Peintre
15/06/18 -









Michael Irvine est un artiste peintre américain très talentueux qui passionné depuis son enfance par l'automobile en a fait son métier en choisissant de peindre des "muscle cars" et des voitures de sport américaines sur ces toiles. Devenu célèbre et réputé, il vit de nos jours au Canada dans le sud de la province de l'Ontario proche de la ville de Toronto avec sa femme et ses enfants ....





Michael Irvine a effectué un parcours scolaire assez classique et a reçu sa première bourse d'art en 2e année du secondaire. A partir de cet intérêt initial, il était naturel pour Michael de graviter vers une carrière artistique. En mettant l'accent sur l'illustration commerciale, il a obtenu un diplôme du programme de design graphique du Grant MacEwan College d'Edmonton, en Alberta. Son expérience en illustration architecturale ainsi que son incroyable talent et son amour des voitures classiques, ont joué un rôle déterminant dans le développement de sa passion pour l'art automobile ....





Considéré aujourd'hui par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus grands artistes automobiles américain, Michael Irvine a de la chance de pouvoir faire ce qu'il aime et de le faire bien en produisant des ?uvres dynamiques et à fort impact visuel. Son approche unique de l'aquarelle traditionnellement «fade» et son ?il affuté pour tous les détails produisent des tableaux nets et éclatants qui deviennent vivants avec la couleur et la mise en scène. L'utilisation par Michael de surfaces réfléchissantes et d'images «cachées» dans l'image principale ainsi que son incroyable attention à la précision technique rendent ses peintures d'art automobile uniques et très captivantes ....





Maitrisant la technique à la perfection, le but de Michael Irvine est d'attirer le spectateur dans la scène qu'il peint tout en révélant lentement de plus en plus de détails de l'histoire qu'il désire leur montrer. Incroyablement détaillé, puissant, imaginatif et créatif, le surréalisme de l'?uvre de Michael vous invite à le rejoindre dans un voyage de découverte hyper agréable et flamboyant qui ravira tous les passionnés de belles voitures et principalement des puissantes américaines comme par exemple des Plymouth, Dodge, Chrysler, Mercury, Ford, ou des Mustang, Cobra, Daytona, Shelby ou encore des Corvette, Camaro, Nova, Chevelle, Firebird ou Impala ....





Maintenant reconnu pour son utilisation de la couleur à fort impact, des reflets multiples et variés, de la précision technique et de l'incroyable attention aux détails, l'artiste Michael Irvine avec son approche unique de ce qui est traditionnellement considéré comme un «médium libre» produit des ?uvres maitrisées avec un sens aigu de la perspective, de l'échelle et de la composition. Mais c'est un style bien particulier qui prend beaucoup de temps pour chaque tableau. Il faut le temps de recherche des idées de thème, le temps de préparation des croquis, le temps de l'étude des teintes de couleur, au final ses peintures prennent des centaines d'heures à compléter. Et, il n'aime pas précipiter le processus ....





Avec une vaste connaissance des voitures, les peintures de Michael Irvine ne sont pas seulement vibrantes, créatives et excitantes, elles capturent à la fois l'esprit des voitures de sport de la génération classique mais aussi celui de la prochaine future génération en utilisant l'aquarelle vibrante. Il dessine à la main et peint à la main chaque pièce. Le travail est extrêmement détaillé, puissant et imaginatif si bien que son art est aussi bien suspendu dans les maisons, les bureaux, les entreprises, les commerces ou les garages, partout dans le monde ....





Michael Irvine attribue une grande partie de son succès en tant qu'artiste à sa femme et partenaire Linda, et à un groupe de revendeurs de son ?uvre. Ce sont leurs efforts combinés qui permettent à son art non seulement d'être disponible dans sa galerie en ligne, mais aussi d'être vu en personne lors de nombreux événements, tels que des ventes automobiles comme Barrett Jackson et Mecum, ainsi que d'autres salons automobiles en Amérique du Nord. Le travail de Michael est très bien reçu au niveau international, avec beaucoup de gens qui achètent ses ?uvres. Son travail est régulièrement repris sur de nombreuses couvertures de magazines automobile comme par exemple Mopar Collectors Guide ou Muscle Car Enthusiast ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Michael Irvine
© Automotive Fine Art - © Pacific Car Art




Michael Irvine Artiste Peintre ...








JPBlogAuto



Michel Vaillant, le rêve du Mans
08/06/18 -






mv07.jpg

mv2012-00.jpg


Entre Michel Vaillant et Le Mans, le lien est indéfectible :
A découvrir, le nouveau DVD de Michel Vaillant qui offre à la fois un regard sur l'histoire des 24 Heures du Mans et un flashback sur l'édition 2017, telle que vécue de l'intérieur par l'équipe Vaillante Rebellion ....


dvd-mv01.jpg


Un joli coup marketing avait été réalisé à l'occasion de l'édition des 24 Heures du Mans de 2017 par la Fondation Graton pour la promotion de son héros créé par Jean Graton. Rebaptisées Vaillante Rébellion, les deux Oreca 07 de l'écurie suisse ont porté les couleurs du célèbre héros de bande-dessinée Michel Vaillant dans la catégorie LM P2. Cette réunion entre le monde sur papier et la réalité avait permis de promouvoir le nouvel album de la série mythique dans sa version classique mais aussi dans une version collector plus complète qui retraçait cette aventure ....





En attendant la Journée Test du dimanche 3 juin, coup d'envoi de la grande quinzaine de la 86e édition des 24 Heures du Mans, cette saga devient plus complète avec la sortie fin Mai d'un documentaire "Michel Vaillant, le rêve du Mans". Réalisé par Frédéric de Brabant, ce documentaire mélange subtilement des images tournées lors des 24 Heures du Mans 2017 dans les coulisses de l'écurie Vaillante-Rebellion et les dessins de Jean Graton ou de ses successeurs. Car "Rebellion" est devenu un album de BD en marge de la participation des protos LMP2 aux couleurs Vaillante couronnée d'un podium l'an dernier au Mans et surtout d'un titre mondial dans la catégorie en WEC ....


mv08.jpg



Pour ce documentaire de 52 minutes, Frédéric de Brabant propose des entrées multiples dans l'histoire de Michel Vaillant aux 24 Heures du Mans. Une course qui toujours restée en filigrane de la vie de Jean Graton, créateur du personnage en 1957. Né en 1923, année de la naissance des 24 Heures, il y assiste pour la première fois en 1934, l'année de la première des deux victoires sarthoises de Bugatti. Et au fil des 76 albums de la série, treize histoires ayant pour cadre les 24 Heures. Treize, est un nombre fétiche pour Jean Graton et aussi pour cette nouvelle équipe devenue Vaillante Rebellion Racing en catégorie LMP2 le temps de la saison 2017. Par un montage en forme de jeu de miroirs entre les images réelles des 24 Heures et celles des albums de Michel Vaillant, ce documentaire fait revivre l'édition 2017 que les scénaristes auraient à peine osé imaginer....





C'est pourtant l'histoire de l'auteur de bandes dessinées Jean Graton qui est rapportée grâce à de multiples témoignages et la place des 24 Heures du Mans dans l'?uvre de Michel Vaillant est ainsi sublimée. "Michel Vaillant, comme Jacky Ickx ou Henri Pescarolo, fait partie de la légende du Mans" considère d'ailleurs Pierre Fillon, président de l'ACO et organisateur des 24 Heures. Ce lien permanent entre réalité et fiction caractérise les albums de BD ainsi que ce film documentaire plein d'originalité qui rend hommage à la fois à la magie du Mans et au rêve d'un homme ....





Outre Philippe Graton, le fils du dessinateur devenu scénariste de la "saison 2" du héros, la deuxième génération est dignement représentée par Nicolas Prost, Bruno Senna et Nelsinho Piquet, tous pilotes des Vaillante-Rebellion l'an passé au Mans. D'autres pilotes, mais aussi des journalistes, managers ou designers soulignent cette passerelle entre course automobile et neuvième art. Le DVD est vendu sur le site officiel de Michel Vaillant ainsi qu'auprès des boutiques de l'ACO au Mans dès ce dimanche à l'occasion des essais préliminaires des 24 Heures 2018 ....


mv11.jpg mv10.jpg




Sources : © Frédéric de Brabant - © Google Images - © YouTube - © Pierre Van Vliet
- © Puzzle Eventainment - © Graton Éditeur - © Rébellion Racing



Bande annonce du DVD "Michel Vaillant, le rêve du Mans" ...



Vaillante-Rebellion Champion du Monde WEC ...



Michel Vaillant, de la case à la piste ...





JPBlogAuto



Motorisées par la concurrence
04/06/18 -









Un constructeur automobile est une entreprise du secteur de la construction de véhicules automobiles dont l'activité consiste principalement à concevoir, fabriquer et commercialiser des automobiles. Cependant, la plupart des constructeurs ne sont que des assembleurs, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus que des usines pour effectuer l'assemblage des pièces produites par des « équipementiers » auxquels sont dévolues les tâches de conception et de fabrication des sous-ensembles ....

Au 21° siècle, pour une question de rationalisation technologique et de rentabilité, l'industrie automobile pratique le système des alliances de plus en plus fréquentes, les voitures embarquent de nos jours des moteurs d?une autre marque. En effet, ces alliances, nécessaires pour réduire les coûts, sont devenues monnaie courante et provoquent de drôles de surprises. Une tendance de plus en plus manifeste puisque par exemple 17,4% des moteurs Renault étaient destinés à d?autres marques en 2013 et cela ne cesse d'augmenter ....

Les exemples sont nombreux, et c'est d'autant plus vrai chez les constructeurs d'un même groupe. Par exemple, au sein du groupe Volkswagen, on retrouve plusieurs constructeurs : SEAT, Audi, ?koda, Porsche, Lamborghini, Bugatti, Bentley. Mais parfois, deux constructeurs bien distincts n'appartenant pas à un même groupe décident de collaborer, afin d'échanger des technologies, des moteurs, ou des plateformes. Ces modèles sont très nombreux, et il serait fastidieux de tous les évoquer, mais voici pour l'exemple une dizaine de voitures qui sont équipées de série avec le moteur d'un constructeur différent et donc concurrent ....


Mercedes-Benz Classe A / Moteur Renault



La Mercedes-Benz Classe A arrive déjà à sa seconde génération. Lors de son lancement, le constructeur propose plusieurs versions. Pour la A 180d, c'est le moteur 1,5 dCi d'origine Renault qui est chargé de tracter la berline compacte. Il développe 116 chevaux et 260 Nm, à noter que ce moteur est très répandu au sein de Renault, Dacia et Nissan ....

Alfa Romeo Giulia QV / Moteur Ferrari



L'Alfa Romeo Giulia Quadrifolio Verde est la concurrente des sportives allemandes. On peut citer la Mercedes-AMG C 63 S ainsi que la BMW M3. Pour parvenir à développer 510 chevaux, la Giulia QV peut compter sur le moteur V6 2,9 litres bi-turbo développé conjointement avec Ferrari ....

BMW 116i (F20) / Moteur PSA



Le constructeur BMW et le groupe français PSA ont collaboré pour mettre au point les moteurs "EP". Il s'agit des moteurs 1,4 litre (EP3) et 1,6 litre (EP6) que l'on retrouve sur certaines Mini, sur des BMW Série 1 et Série 3 ainsi que sur les voitures du groupe PSA ....

Pagani Huayra / Moteur Mercedes-AMG



La Pagani Huayra est une voiture italienne qui fut introduite en 2011. Sous sa belle carrosserie, on retrouve un moteur V12 qui vient directement des ateliers de Mercedes-AMG. Selon les versions, ce moteur développe différents niveaux de puissance. Pour la Pagani Huayra BC, ce V12 n'offre pas moins de 789 chevaux ....

Smart Fortwo / Moteur Renault



La Smart Fortwo est une voiture du groupe Daimler. C'est grâce à la complicité de Renault que la Smart Fortwo a vu le jour. D'ailleurs, 60% des pièces sont communes entre la Française (Renault Twingo) et la petite allemande (Smart Fortwo). Sous sa carrosserie, on retrouve les moteurs Sce conçus par Renault et que l'on retrouve également sur certaines Dacia ....

Aston Martin Vantage / Moteur Mercedes-AMG



Dernièrement, Aston Martin a présenté sa nouvelle supercar, plus connue sous le nom de Vantage. Tout comme sa grande s?ur, la DB11, la Vantage reçoit un moteur V8 4,0 litres bi-turbo fournit par Mercedes-AMG ....

Lamborghini Huracan Performante / Moteur Audi



La Lamborghini Huracan Performante est l'une des supercars les plus rapides sur la Nordschleife. La sportive italienne repose sur le moteur V10 FSI, que l'on retrouve également sous le capot arrière de la très séduisante Audi R8. Pour cette version survitaminée, il délivre 640 chevaux ....

Lotus Evora / Moteur Toyota



La Lotus Evora a été lancée en 2009. Cette voiture est toujours commercialisée de nos jours, cependant, elle profite de plusieurs variantes pour ne pas vieillir. Son moteur V6 est développé par Toyota, il délivre jusqu'à 436 chevaux pour la Lotus Evora GT430 ....

Donkervoort D8 GTO-RS / Moteur Audi



La Donkervoort D8 GTO est une voiture qui tout comme les Lotus, fait la chasse aux kilos superflus. Cette voiture pèse moins de 700 kg, et elle est mue par le moteur 5 cylindres 2,5 L d'origine Audi. On retrouve ce même moteur sous le capot des Audi RS 3 et TT RS. Avec 380 chevaux pour la D8 GTO-RS et moins de 700 kg sur la balance, la Donkervoort D8 GTO-RS fait des merveilles ....

Toyota GT86 / Moteur Subaru



La Toyota GT86 est une sportive mue par un moteur quatre-cylindres atmosphérique. C'est la cousine de la Subaru BRZ, d'ailleurs le design de ces deux sportives est quasi identique. Le moteur est conçu et développé par Subaru, c'est un moteur à plat de type boxer qui délivre 200 chevaux ....


minute.gif

Le Groupe PSA annoncera dans les prochains jours un nouveau partenariat qui impliquera la vente de l'un de ses moteurs à un autre constructeur. Le patron du groupe automobile français, Carlos Tavares, avait déjà fait une annonce similaire au Salon de Genève en mars, lors de la première journée presse. Plusieurs autres accords de vente de moteurs à d'autres constructeurs seraient actuellement en cours de discussion. PSA vend déjà des moteurs à Ford et à BMW par exemple ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motor1 © - Khal Bouguerra




JPBlogAuto



Opel Rak2 à réaction - 1928
31/05/18 -






rak00.jpg


En ce mois de Mai 2018, Peugeot le nouveau propriétaire de la marque allemande Opel tenait à commémorer comme il se doit un des exploits de cette vénérable filiale de Rüsselsheim acquise en 2017. En effet, en mai 1928, soit 90 ans plus tôt, le petit-fils du fondateur d?Opel s?installait au volant d?une voiture propulsée par 24 fusées qui allait lui permettre de battre un record du monde de vitesse ....





Cette surprenante histoire remonte à l?automne 1927. Fritz von Opel décide alors de s?impliquer activement dans les recherches sur le « moteur-fusée ». Avec son ami Max Valier, un autrichien passionné, ils demandent alors à Friedrich Sander, dont l?entreprise fabrique des fusées de détresse à poudre, de se joindre à leur projet commun afin de créer un moteur-fusée. La coopération entre les trois hommes commence à porter ses fruits dès mars 1928. Les premiers prototypes de véhicules-fusée sont lancés, en secret, sur la piste d?essai d?Opel situé à Rüsselsheim ....





Le 11 avril, l?étonnant Opel RAK 1 avec à son volant Kurt Volkhart, ingénieur et pilote de course Opel, atteint la barre des 100 km/h en seulement 8 secondes. Pour y arriver, cet engin est équipé de douze fusées « Sander » contenant environ 40 kg d?explosifs. Si ce premier test s?est montré concluant, l?équipe souhaite maintenant atteindre des vitesses plus élevées et se dirige alors vers le Circuit de l?Avus, à Berlin, qui présente deux longues lignes droites ....





L?équipe s?ingénie alors à améliorer le premier prototype dans tous les domaines et élabore l'insolite Opel RAK 2. Il est plus long que son prédécesseur (4,88 m), son aérodynamisme a été retravaillé, ses ailerons latéraux sont plus importants pour augmenter sa stabilité. Mais, surtout, le RAK 2 est équipé de 24 fusées à poudre en lieu et place des 12 sur le précédent modèle. L?allumage séquentiel électrique des charges se fait grâce à une pédale installée au plancher. Cette puissance doublée développe maintenant un total ahurissant de 6 tonnes de poussée alors que l?engin, lui, ne pèse pas plus de 560 kg ....





Cette fois, Fritz von Opel décide de conduire en personne son engin futuriste diabolique de 560 kilos qui ne possède ni moteur ni boîte de vitesse. Et pour marquer les esprits, il organise un véritable « show » avec une précision méticuleuse, tant sur le plan technique que sur celui de l?organisation, pour la tentative de record organisée fin mai 1928 à Berlin. Il va jusqu?à convier environ 3.000 personnes : journalistes, célébrités, athlètes, scientifiques, artistes et hommes politiques car il compte bien ouvrir et immortaliser avec succès l?ère de la propulsion à réaction avant même le début de l?ère spatiale ....





August Becker et Karl Treber, les deux fidèles mécaniciens, lèvent la bâche sur l?incroyable Opel RAK 2 et le poussent précautionneusement sur la ligne de départ. Le RAK 2 pouvait théoriquement atteindre une vitesse dépassant les 200 km/h, mais personne ne savait exactement quelle vitesse pourrait réellement atteindre ce bolide de 6000 chevaux. C?est alors seulement que les fusées sont installées et raccordées au mécanisme d?allumage. La police dégage la piste et Fritz von Opel s?installe enfin derrière le grand volant en bois. L'instant est solennel, une poignée de main émue accompagnée de quelques mots de Friedrich Sander et les spectateurs enthousiastes se taisent, le grand moment est arrivé ....





Le jeune intrépide Fritz von Opel célèbre à Rüsselsheim parvient à négocier le virage nord, et évite à la voiture de s?envoler malgré la puissance incontrôlable qui se déchaîne dans son dos. En effet, les ailerons ne fournissent pas suffisamment d?appui pour la vertigineuse vitesse atteinte. L?accélération déclenche chez le pilote une énorme montée d?adrénaline. L?affaire est bouclée en trois minutes et finalement le RAK 2 ralentit enfin lentement jusqu?à s?arrêter, le grand panache blanc de fumée disparaît dans le ciel de Berlin et est bien vite remplacé par le tonnerre des applaudissements des spectateurs, c'est un spectacle incroyable, un grand succès ....





Le verdict tombe rapidement, avec sa voiture-fusée (une étroite carrosserie peinte en noir, montée sur un châssis emprunté à l?Opel 10/40), Fritz von Opel, assis sur 120 kg d?explosifs (assez pour faire sauter tout le quartier) a atteint une vitesse de 238 km/h. En une nuit, tout le monde connaît son nom en Allemagne et l?ère de la propulsion à réaction est officiellement ouverte. La marque Opel est immédiatement reconnue comme une marque synonyme de progrès technique et d?innovation ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Opel - © Frédéric Martin - © AutoManie




Les records Opel Rak de 1928 ...








JPBlogAuto



Ercole Spada - Designer
25/05/18 -









Ercole Spada est un célèbre designer automobile Italien de voitures et de carrosseries spécifiques automobiles. Ses créations les plus notables ont été faites dans les années 1960, pour la fameuse maison de design Zagato chez qui il était styliste en chef. Durant cette période, il réalisera plutôt des voitures sportives pour Aston Martin, Ferrari, Maserati, Alfa Romeo, Abarth, Fiat ou Lancia ....





Ercole Spada, né le 26 août 1938 à Busto Arsizio près de Milan, est le fils d'un ingénieur d'usine textile. Après avoir fréquenté l'école primaire et secondaire ou il va effectuer un parcours plutôt classique, il va ensuite s'inscrire à l'Institut technique Feltrinelli de Milan, en 1956 pour effectuer des études supérieures afin d'étudier l'ingénierie industrielle, ayant compris qu'il pourrait combiner son double amour de l'automobile et de l'ingénierie à une carrière dans l'une des "carrozzerias italiennes" très en vogues à l'époque. Sa grande passion étant l'automobile, il avait en fait passé une grande partie de sa jeunesse à les dessiner et donc ce choix pour ses études s'était imposé ....





Après s'être libéré de son service militaire, Ercole Spada rejoint très vite Zagato, en février 1960. Faisant suite à cette embauche aussi simple que subite, le jeune Ercole va travailler pour Zagato de 1960 à 1969 dans ces années ou la ligne de certaines voitures est la plus importante et reconnue dans l'histoire du design de Milan. Ce sont ces quelques années qui vont devenir quasiment les plus importantes pour ce jeune designer et qui vont l'emmener à signer quelques unes des plus belles voitures du monde pour affirmer sa réputation durant l'âge d'or du carrossier italien Zagato ....





Dés ses débuts chez Zagato, on va laisser le jeune Ercole Spada faire ses gammes afin de le tester sur une variante de la Bristol 406 S. Mais très vite, la direction va lui confier son tout premier modèle avec la création de la superbe Aston Martin DB4 GT Zagato devenue de nos jours mythique et cultissime. En fait ce dessin de Spada est aujourd'hui reconnu comme quasiment parfait par tous ses collègues designers ainsi que par les générations de nouveaux créateurs. C'est aussi à cette époque qu'il dessine de superbes Alfa Roméo, Osca, Lancia, Lamborghini, Rover et même Volvo ....





Ercole Spada quitte finalement Zagato en 1970 pour rentrer comme Designer en chef chez Ghia, la filiale spécialisée en stylisme du géant américain Ford pour qui il réalisera plusieurs études de prototypes telles que la Ford GT 70 ou même certaines versions de Mustang. En 1972, Ercole va devenir chef du style chez Iso Rivolta. En 1976, après une brève période chez Audi, il vient chez BMW occuper le rôle de designer en chef où se développe deux modèles, la Série 5 et la Série 7 dont on se souviennent encore très tendrement aujourd'hui, et qui ont contribué au succès de BMW à l'époque ....





En 1983, Ercole Spada quitte BMW et retourne en Italie pour l' I.DE.A. Institute, qui a collaboré à la création de certaines voitures Fiat, Lancia et Alfa Romeo comme la Fiat Tipo, la Lancia Dedra, l'Alfa Romeo 155, et la version à trois portes de la Lancia Delta. Il participe également a la création de la Ferrari PPG Pace Car et aussi quelques modèles étrangers pour Nissan ou Daihatsu ....





A partir de 1993, Ercole Spada devient consultant particulier pour le "Centrostile Zagato Ferrari". La politique interne et la bureaucratie envahissante du début des années 2000 vont peser sur les épaules d'Ercole qui décide finalement de rejoindre son fils, Paulo Spada, pour créer leur société indépendante Spadaconcept, une nouvelle maison de conception visant l'automobile et le design industriel. En 2007, ils vont présenter la sublime GT supercar Spada Codatronca TS ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Ercole Spada
© - YouTube © - Conceptcar



Ercole Spada - Designer ...



Ercole Spada - Designer ...





JPBlogAuto



Dominique Verien - Artiste Peintre
18/05/18 -









Dominique Verien est un artiste peintre Français né en 1957 à Villeneuve en Aveyron, dont les premières ?uvres mêlent des paysages américains, des scènes de rues, de plage, les toits de Paris ou des bateaux de pèche. Autodidacte en dessin, il se passionne très jeune pour les automobiles et tout petit déjà, à l?école primaire, Dominique verien dessinait des voitures pour ses copains de classe, des voitures rouges comme en rêvent souvent les petits garçons ....





A la suite de cours pris a l'atelier de Christian Bousquet a Meaux en Seine et Marne pour parfaire sa technique, et un retour en Aveyron depuis quelques années seulement, Dominique Verien, se consacre désormais à l'art automobile qui était une de ses toute première passion. En fait comme tous les autres artistes de l'automobile il est doté du désir de partager cette passion avec le reste des autres amateurs ....





Les toiles de Dominique verien sont véritablement captivantes et désormais connues de tous les fans de voitures anciennes. Ces illustrations montrent les plus belles carrosseries vintage mais aussi les plus emblématiques bolides modernes. Dans tous les cas les autos sont mythiques, modernes ou anciennes, en tout cas elles constituent un nouveau projet qu?il a appelé " Gallery Race Car " ....





Tous les passionnés de vieilles voitures vont être surpris des compétences artistiques de Dominique Verien et de son sens aigu du cadrage, de la minutie employée dans l'ambiance du tableau et de son étonnant réalisme. Dans chaque ?uvre, l?auteur a placé non seulement son talent et son savoir-faire mais aussi une partie de cet amour nourri depuis des décennies pour les voitures. Et année après année ses dessins charment toujours plus d?amateurs émerveillés par la beauté de son travail ....





Pour Dominique Verien les sujets qu'il choisi dans ses travaux sont très nombreux et on retrouve, sur des huiles sur toiles une fois de plus, des F1 des années 50, des Porsche 917 Gulf, un profil de Ford GT40, une F1 de Michael Schumacher, la Porsche RSR Turbo, des Maserati, Bugatti et Ferrari, ou les stands des 24 Heures du Mans par exemple. Ses toiles de vieilles voitures ne sont pas seulement techniquement parfaites, elles ont leur poésie. Dans son domaine, il n'a pas de véritable concurrence, mais il est beaucoup plus connu parmi les fans d'automobiles vintage anciennes que dans les milieux artistiques traditionnels ....





Si 50 ans plus tard être devenu un véritable artiste peintre,Dominique Verien a repris son thème de prédilection, c'est qu'il a découvert presque avec surprise, que sa passion de jeunesse pour les bolides anciens n?a finalement pas changée. En fait, s?il affectionne plus particulièrement ces « petits bolides » rouges, c?est parce qu?ils représentent une époque révolue de sa jeunesse où la mécanique primait sur l?électronique, une époque vintage où déjà, le rouge symbolisait la vitesse ....





Ces belles italiennes (Bugatti, Ferrari, Maserati), Dominique Verien les peint à l?huile et aux "alkydes", ces peintures glycéro-phtaliques qui sont utilisées comme liants dans le domaine des polyesters saturés modifiés par addition d'acides gras et de colophane. Ce genre de peintures spéciales s'utilisent généralement avec une technique de couleur vraiment spécifique qu?on appelle « les gris colorés ». Il s?en dégage une ambiance très particulière, créant une véritable identité artistique à ce peintre comme s'il devenait possible d'écouter le vrombissement du pinceau ....


Sources : - © Google Images - © Race Cars Paintings - © Dominique Verien






JPBlogAuto



La collection BMW Art Cars
11/05/18 -









BMW Art Car est une série de dix-sept voitures BMW, qui associe la compétition automobile, le design et l'art. Initiée en 1975 par le pilote de course automobile français Hervé Poulain, ces voitures sont peintes par de nombreux artistes d'art contemporain célèbres et réputés pour le compte de la marque BMW ....





Le concept des BMW Art Cars naît en 1975, alors que le commissaire-priseur et pilote de course Hervé Poulain se prépare à prendre le départ des 24 Heures du Mans auquel il va participer 11 fois. L?idée lui vient de demander à un artiste de modifier l?apparence de sa BMW 3.0 CSL de 480 chevaux. C?est son ami Alexander Calder qui est chargé de concevoir cette ?uvre d?art de compétition. Le résultat reçoit un accueil si enthousiaste que BMW décide de poursuivre l?expérience. L?année suivante, l?artiste new-yorkais Frank Stella couvre une BMW de ses motifs caractéristiques en forme de grilles, et en 1977 c?est au tour de Roy Lichtenstein de transformer une nouvelle voiture ....





La diversité internationale et artistique de la collection BMW Art Car s?accroît encore dans les années 1980 et 1990, pour embrasser aujourd?hui le travail d?artistes célèbres du monde entier. La série ne cesse de s'enrichir depuis régulièrement avec le temps, avec de nouvelles voitures repeintes par de nombreux artistes d'art contemporain de renom et ceci dans toutes les tendances comme par exemple le Pop art, l'art abstrait, l'art ethnique, l'art conceptuel, l'art baroque, ou même l'art minimalisme. Voici quelques exemples des plus connus : ....


- 1975 / BMW 3.0 CSL - Alexander Calder



- 1976 / BMW 3.0 CSL - Frank Stella



- 1977 / BMW 320i Turbo - Roy Lichtenstein



- 1979 / BMW M1 Group 4 - Andy Warhol



- 1982 / BMW 635 CSI - Ernst Fuchs



- 1986 / BMW 635 CSi - Robert Rauschenberg



- 1989 / BMW M3 Group 1 - Ken Done



- 1989 / BMW M3 - Michael Nelson



- 1990 / BMW 535i - Matazo Kayama



- 1990 / BMW 730i - Cesar Manrique



- 1991 / BMW Z1 - A.R. Penck



- 1991 / BMW 525i - Esther Mahlangu



- 1992 / BMW M3 GTR - Sandro Chia



- 1995 / BMW 850 CSi - David Hockney



- 2010 / BMW M3 GT2 - Jeff Koons




La collection a été exposée dans des musées d?envergure mondiale, tels que le Louvre à Paris, le Palazzo Grassi à Venise, la Royal Academy à Londres, le Guggenheim à New York, le Museum Ludwig à Cologne et la Haus der Kunst à Munich, pour n?en citer que quelques uns. A travers chacun de ses exemplaires uniques, la collection BMW Art Cars reflète l?ensemble de la culture contemporaine et participe à l'image de marque et à la publicité de la firme allemande ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - BMW © - YouTube © - Motorlegend



Hervé Poulain l'inventeur des BMW Art Cars ...



La collection BMW Art Cars de 1975 à 2010 ...





JPBlogAuto



Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe -1951
04/05/18 -











L'entreprise Friedrich Rometsch était une société allemande de construction de carrosseries, située à Halensee un quartier de Berlin et fondée en 1924. Elle fabriquait des carrosseries automobiles capables d'habiller différents châssis roulants à la demande du client. Rapidement la firme s'est concentrée sur la production et la transformation de taxi de qualité construits sur des modèles de la marque Opel. À la fin de la guerre, Rometsch commença à chercher à reconstruire des voitures civiles, et la Volkswagen était la base incontournable de leur travail d'après-guerre. La société est donc devenue connue pour la construction d'un VW Beetle Taxi à quatre portes ....





Dans son plan de développement d'après guerre, la Carrosserie Rometsch prévoyait de construire une alternative abordable aux voitures de sport de l'époque et le châssis Volkswagen Beetle s'est avéré être un point de départ idéal. Johannes Beeskow, un designer confirmé qui avait travaillé pour Erdmann & Rossi pendant les années 1930, sera donc embauché par Rometsch pour étudier et construire le premier prototype de ce coupé sportif rêvé. La production a commencé en 1950 et Rometsch a d'abord offert deux modèles, un coupé et un cabriolet baptisés Rometsch Beeskow Volkswagen ....





La décision visionnaire de Beeskow d'utiliser Volkswagen comme principale source de pièces a grandement simplifié la tâche de la Carrosserie Rometsch en matière de construction et a engendré le début d'une nouvelle ère pour Rometsch. Ainsi, en 1950, Rometsch Carrosserie devient l'une des premières entreprises de construction automobile à pouvoir produire une petite série de voitures alors que la quasi totalité de la concurrence ne se contentait que de modèles uniques. La superbe Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe était devenu en quelque sorte une voiture atypique dans tous les sens du terme ....





La dessin des lignes de chute sur l'avant et l'arrière de la carrosserie ont fait surnommer la surprenante Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe "la banane". Mais son design très réussi dans l'ensemble et son côté unique pour l'époque l'ont bien vite propulsé au rang d'enfant chéri de la haute société, en quelque sorte la préférée de la bourgeoisie malgré son prix élevé avoisinant celui d'une Porsche. Des célébrités comme Gregory Peck ou Audrey Hepburn se porterons acquéreur renforçant ainsi l'effet de mode et la notoriété de la belle qui sera d'ailleurs primée plusieurs fois dans un grand nombre d'événements Concours en Europe et plus tard aux États-Unis ....





Au début, pour produire l'insolite Rometsch Beeskow Volkswagen, le carrossier devait acheter le châssis et le train de roulement complet directement auprès du réseau Volkswagen. Ensuite il ajustait sur ce châssis roulant la carrosserie entièrement construite à la main, un genre de peau d'aluminium légère qui venait coiffer l'ensemble. Le package final donnait cette superbe voiture qui va tant plaire au public et aux spécialistes pour parvenir à décrocher la très convoitée « Rose d'Or de Genève » lors du Salon de l'auto. Bien que ce soit difficilement contrôlable, on estime à environ 250 exemplaires le nombre de Beeskow construites ....





L'habitacle intérieur de la belle Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe a lui aussi été bien étudié et soigné pour l'époque. La planche de bord reprenait la même couleur que la carrosserie et ses bonnes proportions permettaient d'incorporer une vaste boite à gants. Toute la sellerie est pourvue d'un superbe cuir rouge de qualité aux surpiqures élégantes et soignées. Les tapis de sol se marient avec l'épaisse moquette et assurent un confort bienvenue. Un élégant volant blanc à deux branche complète l'ensemble. Deux gros compteurs et un troisième plus petit permettent d'avoir un contrôle complet sur la mécanique. Chose plutôt rare pour l'époque, un poste de radio vient compléter le tableau de bord avec une grille chromé du haut parleur ....





Pour ce qui est de la mécanique de la superbe Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe, il s'agit d'un classique moteur de Volkswagen Coccinelle. C'est en fait un "Flat quatre" des années 50, soit le 4 cylindres boxer refroidit par air de 1.2 litre de cylindrée qui développe 30 chevaux. Ainsi motorisée cette propulsion assez légère avec sa carrosserie en aluminium et son bon aérodynamisme pouvait atteindre une vitesse maximale avoisinant les 120 km/h ....





Caractéristiques techniques :



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Rometsch - © CoachBuild




La Rometsch Beeskow Volkswagen Coupe -1951 ...








JPBlogAuto



Sport Auto Magazine
30/04/18 -









Sport Auto Magazine est une revue généraliste automobile française grand public, indépendante, spécialisée dans la course et le sport automobile. Lancée en 1962 par les pilotes et journalistes Jean Lucas et Gérard Crombac cette revue est dans sa version historique le tout premier magazine consacré au sport automobile en France. Magazine de passion, Sport Auto transmet l?émotion que suscitent les voitures d?exception, sa devise est " Fournisseur Officiel d?adrénaline depuis 1962 " ....





Sport Auto Magazine colle de nos jours aux techniques modernes de communications et dispose donc d'un site internet, d'une version iPad de son magazine, d'une Chaîne YouTube et, depuis 2011, d'un magazine en ligne dédié aux Grands Prix de Formule 1, gratuit et téléchargeable quatre heures après l'arrivée des courses réalisée dans les paddocks. La rédaction utilise aussi abondamment les réseaux sociaux et toutes les nouvelles technologies de communication ....





Toute cette technologie moderne actuelle est bien loin du tout premier numéro de Sport Auto Magazine publié en Janvier 1962 qui proposait une couverture couleur vraiment très sobre avec une simple monoplace en photo. Pourtant déjà à l'époque on pouvait capter dans ces pages la passion du sport automobile car le magazine parvenait à transmettre l'émotion que suscitent les voitures d'exception. Ce tout nouveau magazine est branché sur l'actualité de l'automobile racée, sport oblige et des dernières innovations, technologie. Il devient rapidement une source d'information indispensable et irrésistible pour ceux qui vivent avec l'asphalte chevillé au corps ....





Sport Auto Magazine vous propose chaque mois de visiter toute l'actualité du monde du sport automobile en temps réel : nouveautés, essais, comparatifs, compétitions, concentrations, présentations de modèles rares, essais réservés aux modèles classic, sans oublier de nombreuses enquêtes pour aider les collectionneurs, tout y est ! Et bien sûr, Le lecteur a le plaisir de suivre le meilleur du sport automobile, courses et matchs, en France et à l'étranger. Dédié à tous les sports auto, le magazine rapporte l'actualité des formules 1, des rallyes et de l'endurance ....





Édité par Mondadori, Sport Auto Magazine est un mensuel au format A4 classique de très bonne présentation dont le Rédacteur en chef Jean-Eric Raoul gère un staff de journaliste compétents et réputés comme José Rosinski, Luc Méloua, Jean-Louis Moncet, Julien Diez, Laurent Chevalier ou Thibault Larue entre autres, c'est un des succès du magazine. Des photographes performants, une iconographie assez riche et une maquette moderne sans cesse actualisée participent aussi à l'attrait général de ce magazine devenu un classique. Sport Auto s?affirme avec une maquette élégante et des codes graphiques moderne et masculins ....





Sport Auto Magazine a bien un positionnement "premium" et propose une maquette moderne et claire qui à évoluée au fil du temps en se modernisant à l'image de son logo qui lui aussi à changé avec les années. Ce succès est incontestablement due à l'image de marque et la passion que véhicule la revue qui propose des interviews et reportages sur les derniers événements du monde de l'automobile sportive qui sont accompagnés de photos éloquentes. Des effets d'accélération, des focus sur les roues, des zooms sur les cabriolets, autant d'astuces graphiques qui font que le magazine éveille les sens ....





La bonne qualité du papier et de la couverture épaisse donne a Sport Auto Magazine une belle allure générale plutôt classieuse avec son dos carré collé. Si la publicité est présente comme dans tous les magazines modernes, ici elle n'est pas envahissante et la plupart du temps colle au thème de l'automobile autant que possible. Une nouvelle maquette laisse beaucoup plus place aux images qu'avant. Les supercars sont photographiées sous tous les angles afin que vous puissiez en observer tous les détails depuis votre canapé. Le texte n'est pas laissé en seconde zone pour autant, les essais sont toujours aussi détaillés et complets, mais une présence importante des images aide le lecteur dans ses choix ....





Sport Auto Magazine est finalement "Le magazine de la culture automobile sportive luxueuse" qui s'adresse principalement à une cible masculine active. La nouvelle formule propose désormais aussi un test de classiques. Ce sera l'occasion pour des journalistes habitués à tester des supercars les plus récentes "de revenir en arrière" et d'avoir un point de vue innovant sur ces autos qui ont désormais le statut de classiques. Grâce à un système de partenariat le magazine propose de payer un entretien gratuit de votre voiture qui vous permet de faire peut-être partie des heureux gagnants ....





Tous les mois, Sport Auto Magazine réserve ses dernières pages aux petites annonces pleines de bonnes affaires pour ceux à la recherche de voitures récentes ou anciennes. En Mars 2018, le magazine vient de publier son numéro 675 qui est maintenant reconnu au bout de ses 56 ans d'existence comme un gage de sérieux et de qualité ou on se sent à l?aise. Ce magazine incontournable est finalement devenu un rendez-vous à ne pas manquer, tous les mois, le rendez-vous de votre passion ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Sport Auto © - Éditions Mondadori



Les essais de Sport Auto Magazine ...








JPBlogAuto